Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2007 2 24 /07 /juillet /2007 17:45
Aizenay2007--40-.JPG  Aizenay 2006 : la canicule !
  Aizenay 2007 : beau temps et pas trop froid pour un mois de novembre !
 
Il y a déjà du monde au stade lors de mon arrivée au dès 7h30, les raidars des 100 bornes sont presque tous fin prêts à se farcir les 1800 m de dénivelé positif annoncés par les organisateurs. Les têtes connues affluent, Alain pour son premier ( ?) 100, Gaby qui va nous le faire en single (mais comment fait-il ?), Guy qui délaisse son single, Séb qui arrive (mais oui !) à l’heure, Stéphane (3ème testeur officiel du Canaan), Jorgio et la bande du Jaunay, Ludo qui se remet enfin au vélo et Stéphanos (qui à très bon goût en matière de monture).
 
Un coup d’œil sur les cartes du parcours : du classique avec le gros des difficultés en première partie du coté d’Apremont puis la vallée de la Vie presque jusqu’au Poiré et retour sur Aizenay.
 
Le temps de filmer le départ des 100 et nous voilà partis pour le 60 …enfin, au départ, on voulaiT faire 60.
La portion Aizenay/lac d’Apremont se fait sur des chemins roulant, sauf quelques portions privées qui nous secouent un peu plus le popotin. A la première d’entre elles, Jorgio nous fait son désormais célèbre « over the bar two feet ». La seconde elle, se termine par une grimpette bien raide, un peu en dévers et habituellement foulée par un troupeau de vaches au sabot entraîné. En gros, elle est très dure à grimper ! Je suis tellement avancé sur ma selle que le bec de celle ci commence à s’introd….(non, passons les détails scabreux), j’avance toujours tant bien que mal et là, devant ma roue, Jorgio met le pied à terre. J’essaie quand même de passer par la gauche et …me vautre lamentablement…sur un gros cailloux en contrebas bien caché par un amas de ronces qui ont sûrement passé la nuit à s’auto-aiguiser en prévoyant mon passage. Ah les garces ! Labouré du mollet jusqu’aux aisselles, je n’ai pas le temps de dire ouf que Ludo sort sa trousse magique et m’asperge d’antiseptique ! On n’a même pas fait 10 bornes…ça commence fort. Le temps de retirer une petite trentaine d’épines, on repart. La bifurcation entre les parcours arrive très (trop ?) tôt, nous choisissons avec Ludo et Jorgio de raisonnablement faire le 40 et laissons Stéphanos et les jeunes énervés se taper le tour d’Apremont sur le 60. Ensuite, tout rentre dans l’ordre, d’autant plus qu’on arrive en terrain (très) connu.
Les champs entre Maché et la route Aizenay/Challans, chemin de St Jacques de Compostelle vers St Paul puis passage sous la Chapelle Palluau. Le lac d’Apremont étant très haut (normal pour un mois de novembre !) on ne se baignera pas cette année en traversant le bras du bout du lac : sage décision des organisateurs. On se sera quand même fait 2 beaux passages à gué, histoire de laver les vélos gavé de boue (on est en novembre, ne l’oubliez pas).
Au passage, on se fait une bouclette supplémentaire du 100 plus rigolote que la route proposée, et après le 2ème ravito, on oublie presque le parcours officiel pour faire découvrir à Jorgio des chemins sympas le long de la Vie.
Même si cela n’est pas prévu, on se fait la descente du 4 cross plutôt 2 fois qu’une, et on finit même par la forêt d’Aizenay et le terrain de bicross pour être certains de n’avoir rien oublié !
En résumé, les 40 se sont transformés en 50, et le retour au camp de base se fait avec la banane car la matinée a été fort agréable en fin de compte : on est passé à travers les gouttes malgré un début de rando…poussif.
Rien à dire sur l’organisation : fléchage impec, des bénévoles aux bons endroits, ravitos sérieux, bonne ambiance et même une petite démo de trial à l’arrivée par les jeunes du club ! Si en plus, on roule sur quelques chemins inconnus et sympas…il n’y a plus qu’a attendre l’édition 2008 !
 
 
Les crampons :
 
Coup d’œil : 7
 
Mollets : 6
 
Cerveau : 6
 
Coup de cœur : 8
 
Organisation : 9

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Rando Report
commenter cet article

commentaires