Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 18:54


Quand Séb fait dans le CR, il ne fait pas semblant !
Voici donc un récit comme Séb sait nous les faire : précis, détaillé et argumenté !


En effet, j’ai retrouvé les zozos Nantais (ou presque) dimanche matin.

Sur le parking à 8h on retrouve les single-speed men du 49, Valery et ses potes de Mouilleron, puis des Nantais (manque Kazimor), puis les gars des Bushmaines.
1er faux départ vers 8h20, Kaz arrive enfin, retour au parking, puis re-départ. Au bout de 500m j’ai déjà enclenché le 42 pour les suivre … ça promet. C’est roulant, large au début, puis un single à plat entre 2 palisses. Mes 2 compères ont des fourmis dans les jambes, ils tentent et réussissent quelques dépassements « virils ». Bats est presque étonné d’avoir entendu « sauvage » à son encontre, comprend pas !
La suite est roulante, puis roulante et encore … vous savez quoi. Un single le long d’un large chemin permet de vérifier que la direction tourne bien, c’est déjà ça.
Sinon désolé, coté paysage j’ai surtout vu un cul de Yeti ou un arrière de Trek ….
Retour vers SMMM très rapide, quelques passages sympas tout de même, puis la longue ascension bitumé vers les 290m du perron de l’église. Quelques Zig-Zag en « ville » + tard, nous arrivons au Gymnase. 10h45 ! cool, du temps pour prendre une douche bien chaude et un plateau repas toujours aussi agréable.

Mollet : 6 - pas très dur pour le coin
Paysage : 7 – moi j’ai pas vu grand-chose, mais ça avait l’air beau
Cerveau : 1 – pour les 10% de singles ludiques
Coup de cœur : l’organisation toujours sympa à SMMM

PS : une remarque tout de même : la plupart d’entre nous, qui connaissait La Culminante, l’on faite 9 fois sur 10 sur un terrain humide, voir détrempé. Elle est beaucoup + dure et technique dans ces conditions, les descentes deviennent pas la force des choses, - rapides et + techniques. Cette donnée ajoutée à celle d’un tracé + lisse (qu’en 2005 du moins), nous laisse un goût amer. Malgrés tout, même un très bon tracé, sur un terrain si sec, aurait été très rapide.



Merci Séb, au plaisir !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Rando Report
commenter cet article

commentaires

patrice des bush-maines 05/11/2007 20:27

Dur dur la vie de traçeur de rando. Il est difficile de contenter tous le monde,il faut jouer avec les difficulter du terrain ,pas trop roulant ,pas trop technique , pas trop physique , sans compter les conditions météo .Mais bon on se déplacera toujours sur les randos histoire de changer de paysage et a condition de pas se faire rackéter.A dimanche à La Réorthe.

Christophe 05/11/2007 21:04

A dimanche.