Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 11:23

randoreport.jpg

 

Autant vous le dire tout de suite, j'ai vécu ce matin une de mes plus belles matinée de VTT en Vendée.

Et ce pour des raisons diverses et variées.

La première, c'est bien sur le circuit, une nouvelle fois tracé de main de maître par les BushMaines. Les esprits chagrins pourront se palucher en disant que c'est quasi le même tous les ans... et bien oui, c'est presque le même ! Mais on s'en fout puisque c'est bon !

Quoique cette année, le départ n'est pas pareil que les années précédentes. On part en direction de Montaigu en se faisant une bouclette plutôt roulante, entrecoupée d'une belle grimpette et d'une descente sympathique.... on longe la rocade puis on revient sur St Georges et.... oh, bonheur, le terrain de Dididose et ses potes : la Foncky Agency.  Un pur régal, même avec un vélo pas vraiment fait pour ça : ça, c'est de la pente, des virages relevés taillés à la serpe, des whoops sympathiques, une ou 2 marchounettes... bref, du super beau boulot.

Après cette succulente mise en bouche, retour vers la maison de la rivière

Bush 2012 (7)

où, dans la descente d'habitude inaugurale, je me fais une très grosse frayeur après avoir essuyé le muret du haut avec mon avant bras... à partir de là, on est sur le parcours "classique" alternant les singles le plus souvent boisés, des portions roulantes pour les relier (pas le choix mais pas grave) quelques descentes raidasses et puis, arrive le premier ravito.

Bush 2012 (10)

Changement d'ambiance cette année. Exit les babouzes de 2011, vives les petits (enfin, quand je dis petits...) rats de l'opéra. Passage obligé en tutu rose sur la barre de travail avec une chorégraphie digne des plus grandes années du Bolshoï (non, le ridicule ne tue pas !) et c'est reparti pour attaquer le secteur de la fameuse masure. Là encore, un régal de chemins certes connus mais toujours aussi agréables. On sort de la masure pour redescendre à toc sur la rivière, grimpette qui me casse les cuisses et c'est là que les circuits se  séparent. Partis sur le 36, on tourne à droite pour le retour sur St Georges. Un bois plus tard, on a perdu Sylvain... jusque là très fringant, notre ami s'arrête net, bouffé par les crampes. On l'attend à la sortie du bois, 5mn, 10mn, 1/4 d'heure... on se refait la boucle avec Gaétan, pas de Sylvain ! Il a du couper et ressortir sans nous voir. On reprend la route, encore 2 ou 3 bois bien exploités, quelques singles valonnés, la traversée de la rivière avec un stop pour moi en plein milieu.... et les crampes ce coup ci, c'est pour moi ! Heureusement qu'il ne nous reste plus grande chose à faire, le dernier km est avalé tranquillos, un petit bonjour à Dididose sur le pont pour la circulation et voilà, on est arrivés, une grosse banane au milieu du visage. J'en ai fini de la première raison.

 

La seconde, c'est l'ambiance....

du départ jusqu'à l'arrivée, on peut voir que les BushMaines nous ont fait un super boulot très sérieux, sans se prendre au sérieux. C'est une vrai fête du VTT, et quand en plus, on roule en groupe avec 3 potes , la matinée est forcement joyeuse.

 

Et pour finir, la 3ème raison, je la dois à Dr Phil, qui m'a prété un vélo dont je vous ai déjà parlé et avec lequel je me suis éclaté ce matin. Pour mémoire, voici le bestiau, le NINER S.I.R, dans son bel acier vert pomme : 

SIR3

 Oui je sais, choisir les BushMaines pour une première rando en single speed, ce n'est pas vraiment raisonnable, mais bon, que vous dire... Enormenent de plaisir, même si j'en ai chié, c'est sur. Au delà de ça, j'en chie toujours à St Georges !

 La sensation en monorondelle est assez difficile à décrire ou très simple, c'est au choix ! 

On se concentre sur 2 choses principalement : le pilotage ... et le pilotage ! Comme on ne se casse pas les neurones pour savoir quel développement adopter en fonction du terrain, on ne pense qu'à appuyer sur les pédales et à soigner ses trajectoires, le tout dans un silence de cathédrale !  Et comme il faut quand même marcher un petit peu plus qu'en multi, je préfère porter les 9kg du S.I.R que de pousser les 13,5 de mon gros Titus.

J'avais peur de devoir m'arrêter au bout de 15, 20 bornes, et puis non. En veillant à bien récupérer entre les coups de patates, ça l'a fait jusqu'à la fin.

 

Enfin bref, voilà le résumé d'une fort belle matinée que je ne suis pas près d'oublier. Merci à mes camarades de roulage, Vincent, Gaétan et Sylvain (qu'on a retrouvé à l'arrivée) et merci à Mr NINER France, Dr Phil.

Merci surtout à Patrice et à toute l'équipe des BushMaine pour cette matinée d'autant plus agréable qu'elle aurait du se dérouler dimanche dernier... sous la pluie et dans la boue, imaginez !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Rando Report
commenter cet article

commentaires

elbaldivien 29/05/2012 21:58


76km de bonheur en 5h20 ! j'en redemande - bravo les organisateurs - vous me donnez envie d'aimer encore plus le VTT ! Qd je rentrerai en BZH je serai la bonne parole sur la qualité des randos de
vendée.


bye


 

Christophe 01/06/2012 11:15



le Dieu vendéen du VTT a trouvé son apotre pour la Bretagne !


Que la paix soit avec toi.



Amaël 29/05/2012 19:11


Merci aux organisateurs pour cette belle rando !


Bravo les Bushmaines et vivement l'année prochaine !

in85 28/05/2012 22:53

Victime de son succès Vu le classement et les commentaires élogieux sur Les bush maines direction St Georges de Montaigu ce dimanche matin. Au programme 50 kms qui font exactement 50 kms. Dès le
début la matinée est prometteuse, mais rapidement les bouchonades se succèdent avec le pied à terre ou à la queuleuleu comme dans la chanson de Bézu. Malheureusement ceci se répete tout au long du
parcours. Les ravitos sont biens positionnées et agréablement animé. Le contenu est dans la moyenne ( bizarre aucun commentaire à ce sujet, pourtant sur d'autres randonnées où les ravitos étaient
identiques les commentaires étaient plutôt peu élogieux). Après 50 kms, je reste sur ma faim. L'organisation est irréprochable, sauf peut-être le parking dans le champ du haut, ce qui permet
d'ajouter du dénivelé au parcours. Je reviendrais peut être l'année prochaine, mais à l'aurore pour éviter les bouchons et le parking du haut. Une bonne randonnée se traduit par un certain plaisir
ou une bonne surprise, tel a été le cas de la randonnée de Réaumur du 13 mai, ou après avoir trouver deux acolytes ( et non alcoolique) sur le parcours varié en ayant un bon rythme soutenu et un
bon dénivelé ( 800 m pour 45 kms ... les bush 700m pour 50 kms) le plaisir était présent. IN85

Christophe 29/05/2012 10:10



In85, tu as le courage d'être à contre courant et rien que pour cela (et bien que je ne sois pas du tout d'accord avec toi), je te dis BRAVO !


Par contre, là où je ne te dis pas bravo du tout, c'est que j'attends toujours ton commentaire POSITIF pour Réaumur... d'ailleurs, je n'ai eu aucun commentaire du tout pour Réaumur...



Patrice des Bush-maines 28/05/2012 19:24


ça va devenir dur de trouver plus de single amusant, mais merci pour le com ;)


En attendants les liens pour les photos sont sur le blog

mich 28/05/2012 19:03


A voir les commentaires j'ai comme l'impression que cette rando va se disputer la première place de la golden rando, mais avec qui ???  J'ai fai le 74 et comme d'hab ( ça devient lasant ) y
a rien a redire et on s'amuse toujours autant.


Les gars des BUSH,  quand est ce que vous allongez un peu le parcour pour pousser à 80 km ? on s'amuse tellement qu'on en ferai bien un peu plus.