Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 09:15

RR2013 1

 

Ayant lâchement décliné l’offre de Bats le 14 juillet, c’est ce jeudi 15 août que je me suis rendu à Etaules, dans les Charentes Maritimes pour sillonner les fameux singles dans les bois autour du village. C’était la 2ème pour moi, après 2009 ou 2008 je ne sais plus.

Réveil 5h du mat, j’ai des frissons, je claque des dents et je prends la voiture pour un peu moins de 2h30 de route. Organisation au top au départ, on nous remet de très belles plaques de cadres et c’est parti !

La rando commence  tranquillement dans les champs à l’ouest du bled, grands chemins tout droit, ça monte un peu, ça descend tout aussi peu…on va dire que c’est pour se mettre en jambe et chauffer le diesel. Mention spéciale tout de même aux campeurs sauvages derrière un gros bosquet qui on vu débouler 1300 vttistes à partir de 8h du matin !

A la fin de cette première partie d’un petite dizaine de bornes, LA grande grimpette de la rando (234,5m à 8,72% de moyenne) et 600 mètres plus loin, on rentre dans les bois.

A partir de là, c’est simple, si j’ai bien compté sur les cartes du parcours, on s’est mangé 25 bornes de singles d’affilée sans voir le ciel ...sauf ici :ETAULES4.jpg

Du single rapide, du virolo plus lent, des racines, un peu de rocaille, des trous d’obus par dizaines, tout cela s’enchaine sans discontinuer … le bonheur !

ETAULES2.jpg

Bon, le bonheur est parfois gâché par des bouchons (1300 vélos, ça fait du monde), mais c’est le bonheur quand même.

Au milieu de tout ça, un super ravito difficile d’accès (faut presque se battre pour arriver aux tables).

ETAULES3.jpg

Et à la fin de tout ça… je me fais avoir. Bien que ne voulant pas y aller, je me retrouve sur la dernière partie de la rando, un peu moins de 20 bornes, au milieu des champs dans un premier temps, puis au milieu des bassins à huitres pour arriver au 2 ème ravito très tardif !

ETAULES1.jpg

Retour à la case départ en se faisant un dernier petit plaisir : on se reprend un bout de single de 3 ou 4 bornes histoire de partir sur une bonne impression. On a du faire dans les 45 bornes et on commence à fatiguer.

 

La zone d’arrivée est prise d’assaut, les boissons sont très fraîches, les huitres… ben, je n’ai pas eu le courage de fendre la foule pour y accéder.  Pas grave, la matinée a été excellente mais promis… la prochaine fois, ce sera en juillet (beaucoup moins de monde d’après les habitués) et sans la zone des huitres.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Rando Report
commenter cet article

commentaires