Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 08:15
L'idée m'est venue en vous présentant les vidéos de Lorenzo, notre nouvel ami espagnol :

Et si on découvrait ensemble des  sites sympatoches all over the world ?

Après l'Espagne, back to the roots :

Un site frenchie certes mais qui roule un peu loin de chez nous , là où sont les racines du VTT  :
Colorado, Utah, Californie, Nevada, Arizona, ça vous dit quelque chose ?
Go to :  SlickRock

C'est beau non ?

En plus, il ont un pote qui fait des images qui bougent absolument sublimes (c'est pas moi qui le dit, c'est Bats), et ce, dans les même coins et même ailleurs. C'est un peu long à charger, mais vous n'allez pas le regretter .
Le monsieur s'appelle Pete Fagerlin, son site est somptueux .

Repost 0
Published by Christophe - dans Planète MTB
commenter cet article
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 15:36

fressure12.jpg


Titipoipoi était de bon matin à Ardealy pour la rando de la Fressure.
1/ Il était bien courageux de sortir par cette température
2/ Il nous a fait un joli compte rendu
3/ Il nous a fait aussi de jolies photos que vous pourrez voir en cliquant sur celle qui au dessus du texte.

Merci Tipoipoi !

Sympathique rando dans le bocage vendéen sur terrain sec !!!! Très sec !!!!

Vivement la boue….. Moi franchement je préfère !

 

Départ de la maison en vélo à 8 H 15

Température : - 4 °

Ca caillait très grave, là il faut mettre très vite les muscles en route…..

Je pense qu’il faut être un peu givré pour sortir avec ce temps !

 

Parcours assez sympa

Du monde malgré la température polaire !!!!!

Petits chemins dans le bocage avec des superbes sentiers en automne

De belles photos à faire mais pas lors de rando

Ensuite les crêtes du Mont des alouettes

Retour car j’ai fait le 35 km vu la température c’était suffisant

 

A l’arrivée plateau avec fressure et vin chaud !!!!

Ca fait du bien…..

 

Les crampons :

Coup d’œil : 4

Mollets : 4

Cerveau :4

Coup de cœur : 4

Organisation 5

Fléchage : 5

Repost 0
Published by Christophe - dans Rando Report
commenter cet article
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 12:06
Lorenzo Monton fait beaucoup de VTT dans son beau pays et il fait aussi des superbes vidéos embarquées.
Vous allez voir, ce sont des images qui bougent mais qui bougent pas aussi !
Ne pleurez pas quand vous verrez leur terrain de jeu, c'est la dure loi de la nature...

Cliquez sur la petite image qui bouge pas pour accéder à ses 23 vidéos :


espana.jpg
Repost 0
Published by Christophe - dans Planète MTB
commenter cet article
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 07:11
Another one : Nico fait du VTT aux alentours de St Nazaire et un peu plus haut dans mes magnifiques chemins de l'ouest 44 , de l'est 56 et du sud 35.
Et figurez vous qu'il blogue aussi !
Compte-rendus de randos, belles photos, tout y est !
Allez lui rendre visite ici, je suis sur que cela lui fera plaisir !
Repost 0
Published by Christophe - dans Single track diary
commenter cet article
15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 06:50
Nouveau sur rando-vtt-vendee : la votation  !
Avant la cérémonie officielle des Oscars VTT Vendée qui aura lieu juste avant Noël, il va falloir voter pour ta rando préférée.
J'ai donc essayer de lister le gros de la troupe.  Bien entendu, ce listage est arbitraire mais ...je l'ai fait en mon âme et conscience.
Ta rando préférée n'est pas dans la liste ? Pas de problème, tu cliques sur "other" et tu entres son nom tout en bas (sans faire de fautes merci)
Tu ne les as pas toute faites, tu hésites ? C'est pas grave, n'écoute que ton petit coeur qui a forcément plus battu de plaisir sur une que sur une autre...


Attention !!! Tu ne peux voter que pour une seule rando, et tu ne peux voter qu'une seule fois.
La cloture des votes aura lieu le 20 décembre à 23h59m59s !

Qu'est-ce qu'il y a à gagner ?  Rien, si ce n'est la reconnaissance  éternelle de la grande famille VTTistique vendéenne, française et même mondiale !

Are  you ready ?      VOTE !
Repost 0
Published by Christophe - dans Single track diary
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 22:11
out d'abord, que ce soit clair : aucun rapport avec la mère adoptive de Bernard Laporte.

Elle se cachait mais maintenant elle est démasquée : Roseline tient un joli blog depuis quelques temps.
Et figurez vous qu'elle était à la Réorthe dimanche.
A vue de nez, elle a aimé ==================>   c'est ici qu'on clique !
Repost 0
Published by Christophe - dans Single track diary
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 17:55
Avec quelques images qui bougent, c'est bien aussi !


Repost 0
Published by Christophe - dans Vidéos
commenter cet article
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 23:48
Sergio a dégainé plus vite que son ombre !
Sa vidéo embarquée de la Réorthe est ici !

Ca secoue un peu et il y a même la descente du calvaire  !
Encore, encore !
Repost 0
Published by Christophe - dans Vidéos
commenter cet article
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 14:59

reorthe2007--19-.JPGDust paradise…

 

De mémoire de VendéenTéTiste, c’est la première fois depuis 179…et des brouettes que MaRéorthon se fait sur un terrain aussi sec !

On aura quand même attendu le 11 novembre cette année pour se bouffer quelques kilos de poussières, il y avait même une sorte de fech-fech bocagien dans certaines descentes piègeuses !

L’an dernier, j’avais souhaité qu’une aussi belle rando se fasse sous des cieux plus hospitaliers, en juin par exemple. Mes vœux ont été exaucés sans même changer de date.

 

Vous l’avez donc tous compris, il fallait garder ses pneus été à la Réorthe cette année.

 

Rendez-vous à 7h30 aux inscriptions. Du monde beaucoup, des têtes connues, sympathiques et joyeuses (à part quelques nantais irrémédiablement et traditionnellement à la bourre) et c’est parti dès que la lueur d’un ciel grisâtre nous le permet.

Pour les parcours à la Réorthe, c’est à la carte. Il y en a 6 principaux de 26 à 75 bornes, mais grâce à la feuille remise à chaque participant, on peut se concocter un parcours à la carte, car chaque boucle est détaillée (km et dénivelé +). Si on rajoute à cela, les spéciales disséminées ça et là, celui qui ne trouve pas son bonheur en ce beau coin de Vendée le 11 novembre peut aller …aux champignons ? (trop tard) … à la pêche ? (trop tard aussi) … changer de sport ?

Qu’on veuille du physique, du technique, du rigolo ou de tout ça à la fois, on est au bon endroit.

J’opte pour un prudent 42km avec Ludo et avec la ferme intention de faire quelques spéciales réjouissantes.

Les premiers km se font tranquillos, sans grande difficulté, la prémière « spé » est gentillette et permet de se chauffer un peu.  La seconde elle est nettement plus amusante : un virolo presque breton au milieu des arbres avec quelques cassures sympas mais elle ne fait que 200m. Ensuite, une descente assez casse-gueule en 2 temps avec en bas une traversée de passerelle (il y en avait beaucoup !). Arrive ma 3ème spéciale juste avant le premier ravito : très courte, une grimpette infaisable sur le vélo puis, une descente avec 2 options : très très raide ou extrême ! Sur un single qui a du être tracé à la pioche dans la semaine (donc mou), j’opte pour le très raide. Debout sur les 2 freins, le cul sur le pneu arrière qui part dans le dévers ça passe juste mais ça passe. Le temps de filmer Cyril et Dr Phil se faire la portion « extrême » les doigts dans la narine et tout le monde se retrouve au premier ravito.

Les ravitos à la Réorthe c’est du basique mais du sérieux. Mention spéciale pour les barres énergétiques bienvenues. Ensuite, c’est simple, ou ça monte, ou ça descend. Les singles succèdent aux singles, pas mal de grimpettes doivent se faire à pied.

Spéciale N° machin : après un raidar que je finis à l’agonie mais sur le vélo, la « spé » part à gauche dans la pente. Superbe descente en forêt et… retour à la case départ. Le fameux raidar se représente devant  mes roues fatiguées. Elles le sont tellement que cette fois ci, c’est à pieds que ça se passe… dommage, parce que j’étais en forme moi ! En haut, repassant au niveau du panneau de la « spé », je me décide à le lire : il est bien spécifié que cette « spé » nous ramène 400m plus bas, au pieds de la grimpette qui tue.  Et meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerde, si j’aurais su, j’aurais pas fait !

Tant pis, c’est pas grave surtout que peu de temps après, on peut mesurer l’hospitalité vendéenne en traversant un bout de maison sur le spad en prenant bien soin de baisser la tête à la sortie pour prendre les quelques marches d’escalier dans le bon sens. (vous verrez cela en vidéo, c’est dépaysant !)

Arrive the descente que j’appellerai la descente du calvaire. (à tous les sens du terme : certains l’ont vécu comme cela et de plus, il y a un vrai calvaire en plein milieu)  Celle là, elle est pour tout le monde et d’après les rumeurs, tout le monde n’en est pas sorti indemne. Ca part droit dans la pente bien raide dans un premier temps et ensuite, il faut gérer le dévers dans un terrain mouligasse avec en bonus, un petite rupture de pente (il n’y en avait pas assez) sur la fin. Mention spéciale et coup de chapeau ici à un couple qui devait faire ici sa première rando VTT.  Mal équipés (madame avait des un VTC avec de grandes roues et des pneus bien fins), sûrement un peu dépités par la succession des difficultés physiques et techniques, je crois pouvoir dire qu’ils l’ont faite au courage. J’espère pour eux que cette expérience ne les aura pas dégoûté du vélo tout terrain et qu’ils persévèreront !

On est déjà au 2ème ravito, Ludo m’attends depuis un petit moment, j’ai un peu traîné en route.

Dernière partie : ça continue pour les singles. Les 5 premiers km sont assez physiques (il faut encore monter à pieds) et ensuite, le relief se radoucit. En gros, je reconnais le début de l’an dernier mais dans l’autre sens. La piste d’enduro moto ( ?) avec ses descentes plein gaz et ses remontées mortelles, la remontée du grand pré (et ses beaux arbres), les singles en forêt…ça commence à tirer d’autant que mon compteur est déjà à 42km…

Le final est plus doux, je snobe la toute dernière spéciale, avec le nom qu’elle a (« l’impasse ») je sens le piège et de toute façon, je n’ai plus de jambes.

Total : 47 bornes de joies, de souffrances et d’allégresse !

 

L’organisation est une nouvelle fois au top.  Même si parfois, il faut réfléchir aux embranchements entre les différents parcours, le fléchage est impressionnant. Toutes les spéciales ont un nom, une distance et un niveau de difficultés affichés !

Les ravitos ont pu paraître éloignés les uns des autres sur les grandes distances, pour moi, ils étaient impecs et bien achalandés.

Mention spéciale N°1 et grand merci à tous les particuliers qui permettent aux circuits de passer chez eux : les portions « privées » étaient innombrables et de qualité. Il est essentiel de ne pas y retourner durant l’année afin  de pouvoir en profiter lors des randos.

Mention spéciale N°2 : à tous les très jeunes concurrents qui ont serré les dents.

 

Bats, encore merci pour la gourdasse improvisée, elle m’a sauvé d’une mort quasi certaine dès le 5ème km.

 

 

Les crampons :

 

Coup d’œil : 5 au départ (temps gris, lumière de merde), 8 à la fin (soleil !)

Mollets : 8

Cerveau : 8

Coup de cœur : 9

Organisation : 8

 

 

 

PS : la vidéo se prépare doucement : au programme => descentes, dévers, Dr Phil, traversée de maison, singles, tobogan …

Repost 0
Published by Christophe - dans Rando Report
commenter cet article
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 16:34
Encore mieux sur le sec !!!

Pleins de photos en cliquant sur la jeunesse triomphante... (il y avait plein de minots ce matin, et c'était bien sympa)





Et si vous voulez comparer avec l'édition 2006, refaites un clic sur la belle et douce descente avec les gros arbres (qu'il fallait monter ce matin !)


p1080196.jpg
Repost 0
Published by Christophe - dans Photos
commenter cet article