Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 17:29

randoreport.jpg

 

Tifab était l'envoyé spécial de RVV ce matin à la Thoursaisienne.

Si j'ai tout compris, il fallait aimer le plat, le roulant, la boue et les marcheurs...

 

Bonjour à tous,

 

J'étais ce matin rendu à la rando de Thouarsais Bouildroux.

 

Arrivé à 8h sur un parking peu rempli. Le temps est couvert, il fouinasse mais il fait doux. Première difficulté (et l'une des plus dures), trouver où s'inscrire. Enfin bon j'ai demandé à un gars qui m'a dit que c'était 300m plus loin. Une fois inscrit, c'est parti pour le 50km.

 

Au départ, de la route avec en plus, les pédestres dans le même sens (ça commence mal). Puis, des chemins agricoles et enfin un premier sentier (avec les marcheurs en face).

Mais bon, au bout d'un petit moment, le circuit vtt se détache du pedestre et c'est bien mieux ainsi.  Circuit très roulant et plat (mais bon ça, on y peut rien). Heureusement, au bout de plusieurs km, on commence à rencontrer de la boue. Et oui la météo pluvieuse de ces derniers jours a rendu certains sentiers boueux voir très boueux et c'est pas plus mal car cela apporte un peu de difficulté à cette rando. Premier ravitaillement, et oui déjà 18km de fait (je ne les ai pas vu passer). Quelques gars pas trop habitués au vtt  parlent de côtes inmontables... (rooo c'est juste un faux plat boueux) mais bon chacun son plaisir. La suite de la rando fut une alternance de route (trop!), de chemin roulant et de chemin boueux. Des passages dans des bois sympas et quelques propriétés privées mais rien de technique. Le tout bien évidement sur un terrain plat avec quelques côtes raisonnables.

 

Malheureusement, au bout de 32km ce fut le retour des marcheurs et après un ravito en leur compagnie (oui je suis plein de boue et alors?) c'est reparti avec eux en sens inverse (pardon excusez moi, attention, merci...). Et surprise au km 39... un troisième ravito!  Bon, un petit arrêt rapide et c'est reparti.

 

Un fin assez tranquille (les marcheurs sont pas là) et un arrivée normale. Lavage vélo impeccable! Un sandwich et un verre. Et en plus un petit brin de soleil. 

 

Donc coté organisation, un fléchage bien fait (une couleur marcheur et une couleur vtt et des pancartes au différentes longueurs). Les chemins étaient débroussaillés là ou c'était nécessaire. Quelques propriétés privées même si plus nous aurait certainement permis d'éviter toute cette route. Un bon accueil, un lavage vtt, un sandwich très bien. Des ravitos nickel bien garnis et complets. Seul gros bémol, beaucoup mais alors beaucoup trop de chemin en commun avec les marcheurs. Ce n'est pas que je suis contre les marcheurs c'est juste que de passer dans des mêmes endroits c'est limite dangeureux car à chaque virage il faut anticiper si il y a un marcheur juste après en plein milieu de la route et qu'il va falloir freiner. Et puis, je pense que eux aussi n'aiment pas trop se dire qu'ils (ou leurs enfants) risquent de se prendre un vtt... Mais bon, je comprend que 1 chemin pour 2 c'est plus simple que un chemin pour chacun.

 

La météo n'était en apparence pas idéale mais quand on y repense, ce n'était pas des averses et la petite pluie continue qui est tombée nous à permis de ne pas avoir chaud sans pour autant être complètement trempés. Et la pluie de la veille était à mon gout une bénédiction qui à permis de rendre le circuit plus intéressant car sans la boue ça aurait été vraiment très et trop roulant.

 

Donc, ce qu'il faut retenir de cette rando est que elle est faite dans un coin relativement plat et que les circuits sont roulants. Si le temps est humide, la boue rend la rando un peu plus corsée et intéressante. Cela ne veut pas dire qu'elle n'est pas bien. Seulement qu'elle est facile à coté de d'autres rando. 

 

Physique: 6

Technique: 7 (juste pour la boue)

Plaisir: 8 

Organisation: 8

 

Merci Tifab, à bientôt. Dommage que nous ayons besoin de boue pour rendre une rando un peu technique...

Repost 0
Published by Christophe - dans Rando Report
commenter cet article
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 23:53

Single speed tout rigide twenty niner.. c'est pourtant simple non ?

Une seule vitesse, zéro suspension et des grandes roues.

Une belle vidéo d'un gars pas manchot

 

29er-rocks from amotion.at on Vimeo.

Repost 0
Published by Christophe - dans Planète MTB
commenter cet article
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 14:59

WE2010 5

 

Après nos émotions de dimanche dernier, une rando à se mettre sous le pneu ce dernier dimanche de mai : c'est la Thouarsaisienne de Thouarsais Bouidroux.

Je ne sais pas vous, mais j'aime bien ce nom. C'est élégant et facile à prononcer...

L'an dernier, le compte rendu de Krisprips avait provoqué une guerre vendéenne de tranchées entre Thouarsais et Réaumur. Un an après, tout cela me semble encore bien triste... et vain.

Vous voulez vous faire une opinion ? Allez y et reparlez nous en dimanche après midi ou lundi.

 

Plus que jamais,

 

Love, Peace & MTB

 

Repost 0
Published by Christophe - dans Allons rouler !
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 22:43

Un pote à Olive (VTT YON) vend son vélo qui grimpe aux arbres !

 

scalpel.JPG

 

 

CANNONDALE SCALPEL 4

Modèle 2009    Taille L


 

  • Fourche LEFTY Speed 110 mm DLR2
  • Amortisseur FOX Float RPL
  • Roues MAVIC Crosstrail Tubeless
  • Freins à disque AVID Elixir-R 160 mm
  • Shifters SRAM X7
  • Dérailleur  Av  Shimano SLX
  • Dérailleur  Ar  SRAM X9
  • Pédalier  SRAM GXPII    22/32/44
  • Cintre semi relevé 31,8 mm BONTRAGER Race
  • Tige de selle Cannondale C3
  • Selle FIZIK    Aliante    Twin Flex

 

Vélo acheté en Janvier 2009 : 3.450 €

Vendu : 2.300 €

 

Très bon état – jamais fait de compétition

 

Mail : jk.bard@cegetel.net

Repost 0
Published by Christophe - dans Petites annonces
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 11:03

Vous voulez vous voir en vrai durant cette rando mémorable ?

Cliquez sur l'homme aux grandes roues, et choisissez les bons albums...

 

 

Repost 0
Published by Christophe - dans Photos
commenter cet article
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 12:34

randoreport.jpg

 

Record battu de 5 unités... nous étions 827 ce matin à nous éclater sur les chemins autour de St Georges.

Je vous laisse la parole, je la reprendrai plus tard... à vous !

Et c'est Pat qui s'y colle brillament qui plus est :


La Bush-Maine 2010 : dimanche 23 mai

Entre Euphorie et Désespoir !

Ce matin, pour la première fois, j’allais participer à cette fameuse rando.

Arrivée à St Georges avant 7h30 : cela permet de me garer sans les bushons, de m’inscrire vite et de rouler vite (pour éviter les bushons dans les parties sinueuses) : départ pour le 55 avec objectif de rentrer tôt à la maison…

Dès le premier kilomètre, j’ai compris l’esprit bush-maine : ne jamais aller en ligne droite, si une autre option permet d’axer la pratique VTT sur la technique et l’effort. De quoi dégoûter les habitués de la route.

Les diamants des bush-maines :

-          La Masure : superbes pistes dans ce lieu privé. J’en suis resté bush bée !

-          La Fouchardière (près du Carmel entre La Boissière et Chavagnes) : la première descente est en grand moment, car on peu y prendre de la vitesse (mettre les bush-et-doubles), en même temps que d’assurer techniquement.

-          Le Bois avant La Ménardière de Chavagnes : malgré la fatigue, toujours la volonté de piloter au mieux… un vrai régal, cela vous en bush un coin.

Superbe temps et terrain hyper sec : nous avions vraiment les conditions idéales (heureusement, mes pneus ont 3000 km)

Le parcours est pensé pour le plaisir du coureur : des montées bien raides mais rarement à faire à pied (peut-être 5 fois), des parties techniques et sinueuses (presque trop pour certains !), des descentes variées (souvent trop courtes, mais c’est le relief du coin !).

Le bitume était là quand il était inévitable : mais cela permettait de récupérer un peu entre 2 difficultés.

Organisation :

Accueil et inscriptions : ras. Fléchage : bien. Ravito : bien

Mention spéciale pour les « jeunes filles » qui servaient le casse-croute à l’arrivée : elles avaient le sourire et compatissaient à l’état de fatigue des participants.

Conclusion

Un grand bravo à l’organisation, car pour faire un tel parcours, il y a inévitablement des gens qui ont du passer des heures et des heures à préparer cela. Mais le plaisir était au rendez-vous.

Oh désespoir ! il fa falloir attendre un an avant de pouvoir revenir ? A moins que comme chez l’oncle SAM, où un Bush en cache un autre (là c’était dramatique), à St Georges, il faudrait une Bush-Maine d’Automne.

 

Que voulez vous rajouter à tout cela ?  Merci Pat.


Quant à moi, j'vais vous la faire courte puisque ... j'ai fait court sur le vélo.

Mon vélo electrique étant en réparation chez Bob qui ne veut plus me le rendre, la crève que je traine depuis mercredi m'a été fatale assez rapidement. Quand je tiens la forme, je vais plus lentement que quiconque dès que ça monte, mais au moins, je monte tranquillos à mon rythme. Hier, dès le haut du chemin creux après la maison de la Rivière, j'étais à pied...

Dans un cas comme celui là, il faut revoir tout de suite ses objectifs à la baisse. Et le mien a tout de suite été : "voir la  Masure et mourir". J'ai donc beaucoup trop marché, et beaucoup descendu (sur le vélo ...), la banane en travers de la courge, ravi quand même d'en être et d'en profiter. Toujours autant de bonheur à tournicoter, à tirer dré dans l'pentu, à rouler sur un chemin qui n'existait pas (ou plus) 2 semaines avant, à gouter aux spéciales qui se présentent, au bifurcations "hard", bref, à apprécier l'énorme travail de toute l'équipe des BushMaine... qui pourrait se contenter de se répéter d'une année sur l'autre, et qui ne le fait pas : bravo.

Sinon, que de plaisir à tous vous rencontrer avant ou pendant la rando. Toto et ses potes, toute l'équipe de St Philbert, Gaby Seboun, son Frère Lylian, Guy Mbe, Antouaine, Julien le Déjanté (qui portait vraiment bien son nom... 1,8 je pense que c'est toujours un peu étroit sur le sec !) Dr Phil, les Ridiers & Co, Robert (le vrai, le bon), Kaz qui prépare la Transvé et qui veut nous faire croire qu'il n'a pas retrouvé la giclette, Iklo malade lui aussi, les Mudjetteurs des Olonnes,  l'homme sans nom qui voulait un trombinoscope en décembre,  et.... mon meilleur souvenir de cette Bush 2010 qui restera un petit bout de chemin fait avec quelques inconnus aux fesses. Cette sapinière avec les woops naturels au début qui se termine par une jolie descente  arrivant sur les grosses pavasses de la rivière, le tout à mach 2 (pour moi !) fut un régal. Les gars derrière ?

Fréd de la Gaub, Bébert et... j'ai un trou mais c'est pas grave. Rien que pour ce petit passage, la rando valait le détour. J'vous dis pas pour le reste !

Et pardon à ceux que j'ai oublié...

Bon, c'est pas le tout ça, mais on veut des photos maintenant !

Patrice, secoue les photographes, merde !

 

 

Repost 0
Published by Christophe - dans Rando Report
commenter cet article
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 11:05

randoreport.jpg

 

Fréd et ses potes sont allés rouler quelques jours un peu loin de nos terres, aux alentours de Limoges.

Notre "sniper" du compte rendu vttistique a encore frappé fort, je vous laisse déguster son énorme "rando report".

 

Il était une fois dans l’Ouest… du Limousin.

 

L’histoire se déroule en l’an 2010 pendant les 5 jours et 4 nuits du 12 au 16 mai.

Mercredi 12 à 14 H 30, neuf mercenaires vendéens prenaient la route menant en région Limousin, en Corrèze, à Chamberet « City » aux portes du plateau des millevaches. Un petit village de 1300 âmes, plus exactement c’est dans un ranch vacances que se situait notre point de ralliement « les Roches des Scoeux » un espace de 60 hectares à visiter sur www.rochesdesscoeux.com. Une arrivée à 19 H 30 pour retirer nos dossards et les clés de nos deux gîtes. Une inscription tardive, fin décembre 2009, nous obligeant à respecter l’ordre d’inscription et donc l’hébergement à l’extérieur du centre vacances se trouvant pour nous à 5 km. Sans déception, ni regrets car les gîtes étaient vraiment très bien.

Après une première nuit nous étions fins prêts à conquérir l’eldorado corrézien en compagnie d’une cavalerie constituée de 210 autres montures, venues de tous les horizons. 30 départements français, une bonne trentaine de belges et deux anglais, tous à l’assaut de cette grande chevauchée fantastique intitulée « la rando limousine », 8ème du nom à visiter sur www.randolimousine.fr.

10 H l’aventure pouvait enfin commencer, et quelle aventure ! L’association « nature limousine » avait plus d’une balle à son revolver… Des balles tirées à une distance totale de 208 bornes réparties en quatre étapes.

4 coups de feu très bien tirés avec chacun une différence de calibre topographique bien ciblé. Une première balle tirée le jeudi à 53 Kms sur 1330 mètres de dénivelé positif. Une belle ballade à travers la petite montagne limousine, sans prise de risque, idéale pour débuter ce périple et découvrir le pays.

Une deuxième tirée le vendredi à 62 Kms sur 1650 m de d.p. vécu comme un vrai rodéo tant les ascensions, les descentes et les vues nous ont dessellés, certainement le plus beau coup dégainé par les organisateurs durant ce duel contre dame « nature limousin ».

Le samedi, un troisième coup tiré à 61 Kms sur 1490 m de d.p. Un départ d’Eymoutiers en Haute-Vienne pour aller jusqu’au superbe lac de Vassivière. Une étape fusillante de part les efforts physiques accumulés depuis 3 jours.

Et puis une quatrième et dernière étape de 32 Kms sur 1050 m de d.p. Une balle tirée en plein corps traversant nos jambes lourdes, nos cerveaux déboussolés et nos cœurs de vendéens heureux.

Ce gros travail de cow-boy limousin était accompagné d’une ambiance conviviale et festive très réussie. Des repas de qualité et d’une quantité suffisante, petits-déjeuners copieux, déjeuners froids variés et approvisionnés sur les circuits à des endroits très bien choisis (sauf pour le jeudi midi choisi en raison d’une météo incertaine). Le soir c’était dîner thématique, canard gras, truite fumée, barbecue viande limousine ou encore pâté de pommes de terre géant et toujours l’apéro et vin à volonté. L’ambiance assurée par une soirée concert, une soirée film et photos de la rando et une dernière soirée concert accompagnée par la très mousseuse « Calamity James » qui a provoqué bien des émules dans le saloon des fêtes de Chamberet… Je veux bien sûr parler de la tireuse à bière.

 

Un grand merci à l’association organisatrice constituée de cavaliers courageux et passionnés, de tireurs d’élite toujours prêts à dégainer leur gentillesse face aux demandes des brigands de notre espèce.

Un merci tout particulier à Aline pour ses repas et à Tatie Caillaud pour son accueil et sa bonne humeur.

Un bonjour à Christophe, Andrzej et Stéphane dit T1000, trois autres vendéens présents là-bas.

 

Ils nous ont fait vivre un western fabuleux sous la bonne étoile des shérifs que sont Jean-Marc Allaman et Gérard Rouzairol. A l’année prochaine peut-être si nos dames le permettent encore, mercis à elles, restées au ranch au fin fond du far West vendéen en compagnie de nos petits indiens.

Signé les neuf mercenaires* neuf vététistes plombés de beaux souvenirs.

 

* présentation des mercenaires :

Lucky Luke alias CaptaineMath, l’as de la gâchette Shimano, l’homme qui roule plus vite que son ombre et que toutes celles des autres !

 

Buffalo Bill alias Bébert, tueur de pneus Michelin, l’homme qui roule dans l’ombre du CaptaineMath mais juste par crainte de son seul ennemi… le soleil !

 

The Duke alias Miloo, cavalier émérite malgré sa monture capricieuse comme un âne, cavalier doté d’une âme pur sang !

 

Jesse James alias Gwen, éperonné avec classe, l’homme de l’Atlantique armé d’un cœur vendéen, le cœur sur la main et plein d’autres sur le casque 

 

Butch Cassidy alias Bibine, le plus grand descendeur …de bières et de pâté limousin.L’homme aux lunettes de pro !

 

Billy the kid alias Kevin, le plus petit, l’homme à la taille écrasée par sa grande vivacité d’esprit et physique, un grand homme !

 

Wild bill alias Dus, l’homme discret, beaucoup plus que la couleur de sa monture, une relève montante dans les descentes VTT ou alcoolisées !

 

Bob Dalton alias Tchita , l’homme fort ,sur qui l’on peut compter lors des soirées à Chamberet mais aussi sur le VTT, sauf en cas de 4ème journée !

 

Fred Cassidy alias Fredelagaub, frère de Butch, l’homme qui ne sait plus quoi inventer pour se faire remarquer !

Repost 0
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 10:23

Le magasin de Vincent ROULAVELO à Challans s'est fait fracturer dans la nuit.

Les fils de .... qui ont fait le coup ont, entre autres, piqué le SANTA CRUZ NOMAD de notre ami Jorgio qui était en dépôt vente.

 

jorge2

Ce vélo est, à coup sur, unique en Vendée, voici son descriptif :

 

Cadre Santa Cruz Nomad noir, taille XL

Fourche Rock Shox Lyric

Roues DT Swiss 5.1 D

Moyeux Hope Pro2 rouge

Freins Hope Tech  M4 rouge 

Potence Hope rouge

Cintre FSA

Shifters Shimano LX

Dérailleur arrière Shimano XTR 2007

Dérailleur avant Shimano XT 2009

Pédalier Shimano XT

Boitier de pédalier Hope rouge

Tige de selle Hope (droite)

Selle Spécialized

 

jorge1

 

 Serrons nous les coudes !

Si vous voyez quelqu'un rouler sur ce spad et qu'il ne ressemble pas à ce Jorge, ça vaut le coup de le signaler à qui de droit. Même chose si vous voyez le cadre ou les roues à vendre sur des sites de petites annonces sur le net... prévenez !

Jorge ?  Il ressemble à ça sur son vélo et son adresse mail est la suivante : jorgio@hotmail.fr

 

Commequiers 2010 (23)

Repost 0
Published by Christophe - dans Single track diary
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 10:59

Juste pour rire, la traditionnelle vidéo des galtouzes made in St Georges de Montaigu.

Un petit avant gout de ce qui nous attend dimanche ?

Une chose est certaine, ça glissera moins que 2009, 08, 07, 06.....

Ils sont forts ces Bush Maine !

 

 

Repost 0
Published by Christophe - dans Vidéos
commenter cet article
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 10:49

 

WE2010 5

Que 2 toutes petites randos ce week-end, une dans le haut bocage et une autre au bord de l'eau.

 

On commence par Réaumur pour la fête de la cochonaille où vous pourrez aussi faire un peu de VTT, avec semble-t-il du dénivelé... normal, on est dans la "montagne" vendéenne. Jp du MudJet team avait apprécié l'an dernier et ça coute 5€.

 

Et puis, il y a une petite rando pas très loin de Montaigu, organisée par un petit club d'amateurs qui adorent les jeux de mots douteux...  Juste comme ça en passant, elle faisait partie du TOP 3 des meilleures randos vendéennes en 2009 et 2008, qu'on était plus de 800 en 2009 et que c'était carrement un régal ! Mon compte rendu est ici, la vidéo de Titipoipoi est et vous avez même une vidéo du club .

C'est la rando des Bush Maine de St Georges de Montaigu !

 

Love, Peace and MTB.

Repost 0
Published by Christophe - dans Allons rouler !
commenter cet article