Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 13:28

randoreport.jpg

Nouveau sur rando-vtt-vendee, l'article où il n'y a rien du tout... pour l'instant.
Enfin, ça dépend beaucoup de vous !
Allez, lachez vous.

Et c'est Totolito qui attaque !

bon c'est moi qui commence alors !
réveil à 6h30 avec un vent et de la pluie.
j'y vais ou j'y vais pas ????
maintenant que je suis levé, j'y vais et on verra bien !
arrivée sur place à 8h15, pas grand monde à la salle. un ptit coup d'oeil sur le tracé, ca sera le 36 kms car je pense que ca va être bien gras. on tourne dans le sens inverse par rapport à l'année derniere.(la bruff, boussay, tiffauge, la bruff)
superbe rando, trés peu de bitume, des bonnes parties techniques surtout le long du terrain de paint ball et au dessus du chateau de tiffauge
2 ravitos corrects, un bon fléchage et toujours des singles comme on les aime
merci aux organisateurs pour le tracé, on reviendra
la douche bien chaude mais pas le temps de manger un bout.
croisé les bush, gilles, numéric, mathieu.... mais pas fred et pourtant j'ai demandé à 2 gars en trek si c'était toi !
un seul reproche sur la rando, l'ouverture des sentiers par 4 motos cross qui défoncent bien les terrains mais bon, chacun sa passion donc pas de polémique.
bon dimanche à tous


Merci Toto... A qui le tour ?

et c'est Pat qui s'y colle :

La Bruffière 2010 : belle et difficile rando.

Après une nuit courte, c'est sans réveil que l'appel de la nature (le coq) m'éveille et me rappelle qu'il serait temps de se lever pour pédaler un peu...

Bien peu de monde au départ, mais vu le temps, les moins courageux sont probablement resté dormir au sec.

Départ à 8h30 après avoir laissé quelques tracts pour la Puyfolaise 2010. Rapidement la météo se fait plus clémente : finalement preque pas de pluie, et une température bien agréable.

Le parcours reste aussi bon que les autres années :
- une bonne exploitation des bords de Sèvre.
- quelques parties plus techniques fort sympathiques
- très peu d'asphalte.

Les ravitos était correctes mais sans plus, pas de tri intelligent des déchets sur les ravitos.

La grosse difficulté de La Bruffière, c'est que le parcours est assez éprouvant, et en plus les chemins étaient bien gras... à l'arrivée, nombreuses étaient les personnes fatiguées.

Sur la fin, certains ont testé la zone de baignade : un ruisseau à traverser permettait de bien se raffraichir (1 m d'eau !).

Et avec 48.5 km au compteur, j'étais cuit.

A l'arrivée, très bon lavage des vélos.
Le repas était moyen (la mogette n'était pas assez cuite à mon goût, la petite pomme n'était pas mûre, et avec la macédoine, cela fait beaucoup de haricots !) mais le vin rouge était bien bon !
De toute façon, la qualité de la restauration, n'est pas un critère de sélection des randos !

Conclusion :
La Bruffière fait partie des bonnes rando à ne pas manquer.
J'ai fait le 48, car 36 km cela me paraissait trop peu, au final, j'ai eu du ma à terminer. Trouver une distance entre 40 et 45 km, m'aurait mieux convenu.

Au pays des couronnes, nos engrenages ont bien souffert ce matin !



Merci Pat, and now ladies & gentlemen, Mr Fred de la Gaub qui nus fait tout un cinéma...

 

  • Un ?quoi ? On me demande...21h20 et pas un mot d'écrit...Pu....!

    Alors veuillez passer vite au salon SVP !

     

    Pour une recherche d’inspiration, j’ai lu mon report de l’édition 2009 concernant la rando de la Bruffière. Pour la même raison, je me souviens vous l’avoir écrit dans ma cuisine. Cette année et toujours pour la même recherche, j’aurais pu vous l’écrire de ma douche tellement c’était humide ce matin.Mais pour d’éventuels lecteurs aussi réticents à la flotte que mon clavier, pas d’hésitation, c’est de mon salon, assis confortablement au sec devant la télévision, que j’ai décidé de vous commenter la 18ème diffusion des coteaux de la Sèvre. J’admets volontiers que c’est aussi parce que les W.C ne sont pas très loin, au cas où j’aurais un « trou » pour un quelconque commentaire mérdique sur l’organisation.

     

    8h20, c’est l’heure à laquelle j’ai regardé la programmation matinale en compagnie d’une partie de ma famille sportive. Après une très longue réflexion d’environ 3 secondes, nos choix se sont séparés.Ce sera donc le court-métrage (20000 mètres) du bike & run pour le captainMath et mon frangin, avec l’option d’en rajouter quelques mètres (5000). Pour Miloo et moi, c’était le choix d'un long-métrage (VTT) annoncée à 48000 mètres, sans option de rajout.


    « Thé ou café »…Non merci ! Alors c’est parti pour une autre émission populaire, encore plus appréciée des plus fidèles rando spectateurs du service public, des sentiers longeant la Sèvre Nantaise, j’ai nommé… « En terre Bruffièrienne »

    Une diffusion du P.A.F (Paysage Audiovisuel Frontalier) Bruffièrien sur 3 départements et 4 communes.Le 44 sur Boussay, le 49 sur Torfou, le 85 sur Cugand et Tiffauges.

    Une réalisation avec pour bonus, une séquence de quelques prises de vues, sur une portion privatisée encore inédite à mes yeux.

    L’essentiel était de faire tenir le suspens jusqu’au bout, pour ça, pas question pour nous de zapper un bout du circuit, ni une seule des 3 pauses ravitaillements.

    Ce n’est finalement qu’après 50000 mètres et presque 3h30 passées assis en suspend sur nos selles que ce 18ème épisode prend fin.

    Comment se lasser de cette rando réalité, une Sèvre toujours autant captivante et un tracé heureusement pas tout droit, sorti tout droit d’un casting espéré.

    Même si il est vrai que la boue, fait descendre l’attrait d’un cran, vis-à-vis de l’an passé.

    Une projection de nos VTT qui sera sans nul doute, validée par le C.S.I (Conseil Supérieur des Irrespectueux)…À suivre…

     

    Petits messages aux producteurs, réalisateurs et animateurs du programme…

    Félicitations à vous pour le résultat positif du montage final et pour mon abstention du passage que j’avais envisagé de faire au W.C.

    Je vous souhaite une audience 2011 plus importante, malgré les 280 participants courageux de ce matin.

    Attention tout de même à ne pas profiter de la transition au numérique pour augmenter l’an prochain le tarif d’une belle redevance demandée aujourd’hui à 5.50 euros.

    Pour ce qui est de la définition et le choix des images, le numérique était déjà d’actualité cette année…Bravo !


    Merci et à bientôt sur notre média préféré « rando-vtt-vendée »

    Mon chèr Christophe, je te rends l’antenne…

     

    Crampons :

     

    Physique : 8

    Technique : 7

    Plaisir : 8

    Organisation : 8

    (Fléchage : 10+) RAS

    (Ravitos : 7) pas = à la valeur du prix d’inscription

    (Repas) = au prix d’inscription (-Mogette pas terrible)

    % VTT : 85

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Rando Report
commenter cet article

commentaires

anthony du vtt bruffierien 31/03/2010 21:15



il est vrai que pour nous aussi ,on se pose la question des tracts.Nous en distribuont au maximum dans les rando organisées 3 a 4 mois avant la notre . Mais je
crois que la meilleur pub pour avoir de purs vététistes,est les envoies mails au club les sites ou blogs (comme celui-ci qui fait énormément de pub ,sur tout les pays de loire en général) et
n'oublions pas aussi les revues sur nos fameuses montures  .Mais il est vrai aussi que pour toucher plus de
monde et pour faire connaitre un peu plus la rando vtt ,et que les gens y prenne gouts,les tracts sont indispensables.


un ptit bonjour a pillippe, un de nos traceurs de circuits qui (pas mal l'ont remarqué )a le poignet dans le platre de puis la békanabou.Et oui !qui joue au malin
,tombe dans le ravin !!


 


allez pillippe ,il te reste 3  a 4 mois a tenir .courage !



patrice des bush-maines 30/03/2010 22:31



Bon ben au vu des résultats, on va continué à mettre des tracts, et à la fin de la rando , si ça en reste trop on les récupère.



Linda- Les scorpions 29/03/2010 23:44


Nous aussi on s'est posé la question de l'utilité des tracts. On avait fait un sondage sur notre rando de l'année dernière: "comment avez vous connu la rando?"
Pour les VTTistes on avait eu: par des tracts :30%, internet: 33%, journaux:5% , autres (bouches à oreilles, habitudes..) 32%,
pour les marcheurs : tracts :42%, internet: 2.5%, journaux: 10.5%, autres : 27%.


patrice des bush-maines 29/03/2010 22:16


Merci pour les tracts Anthony.

Déjà, nous en récupérons une bonne partie sur les tables avant de partir pour en économisé.
Je me posai justement la question. Est-ce qu'il y a beaucoup de monde qui prend des tracts? Avec rando-vtt-vendée, on a  toutes les infos à disposition sur son PC donc est-ce que tous ces
tracts bien utile ?
Le débat est lancé  


Christophe 30/03/2010 18:34



Oui bien sur qu'ils sont utiles... surtout pour les randos pas encore très installées, surtout pour faire venir les gens des communes limitrophes et pas encore spécialistes des randos (pédestre
ou vélo).


C'est complémentaire d'internet et du reste...



Fredelagaub 29/03/2010 21:53


Merci Dédé 79.