Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 10:17

 

RANDO REPORT

nyolaie 2011 (6)

 

Vous savez quoi ?  Si le prix prohibitif (8,5€ tout de même) était un peu moins élevé, je pense qu'il y aurait beaucoup plus de vttistes à la N'Yolaie. Ou alors, proposer un tarif sans le repas obligatoire... parce que pour le reste, les organisateurs nous ont véritablement régalé pour cette édition 2011.

Jusqu'en 2010, la N'Yolaie, c'était surtout le folklore, le monde, la convivialité, le marais, les yoles et les ponts pour traverser les fossés et, en option, un peu de VTT.

Cette année, c'était tout cela avec beaucoup de VTT en plus !

 

 Après avoir salué tout le team ROULAVELO, heureux d'être là, c'est partir pour... je ne sais pas, au moins 40 bornes.

Dès le départ, on sent que les organisateurs ne veulent pas nous faire rouler sur du bitume...  cela commence gaiement en traversant le village et ensuite entre Bois de Cené et la Garnache.

Tout d'abord, la sécheresse a du bon... les ruisseaux à sec sont une bénédiction pour tout vttiste qui a envie de s'amuser. Cailloux, racines, petites marches, un peu de sable, un peu de boue (mais très peu malgré le temps des dernières semaines) on s'en est enfilé 3 ou 4, dont un s'est terminé dans un tout petit coteau très bien exploité, défriché avec une vraie (mais courte !) descente bien raide !  Excellente initiative donc des traceurs de nous avoir fait profiter de ces cours d'eau... sans eau !  nyolaie 2011 (2)

Et entre ces derniers, je me suis assez vite arrêté de compter les petits bois avec virolos dans tous les sens, taillés à la main. Il y en a eu beaucoup ! Ce n'était pas toujours roulant, ça pouvait taper, bouchonner mais pas grave, c'était super plaisant.

Avant le premier ravito, on a même eu droit à une option facile/ technique. Le technique en question n'est pas infaisable, loin de là,  mais un tantinet physique et fort sympathique. Ca commence à grimper sur la pelouse du jardin d'un particulier pour redescendre sur le traditionnel terrain d'enduro avec des 3 courtes (et très raides) grimpettes et ses 3 descentes du même acabit.

Arrive le premier ravito, on a fait 15 bornes et tout va bien !  Le premier bilan se résume ainsi : ruisseaux, virolos, enduro ! Si on rajoute à cela des champs à traverser ou à longer  pour toujours éviter le bitume, on n'est pas loin du 10/10 !

Un petit bémol ?  Une ou 2 flèches ou rubalises en plus n'auraient pas été de trop au milieu de la cambrousse, il a fallu réfléchir voir rebrousser chemin. nyolaie 2011

Une barre énergétique dans l'estomac plus tard, c'est reparti pour la seconde partie de la rando, plus classique mais toujours très agréable. Direction "Bois de Cené ouest" en passant par  les bons chemins permanents du coin, encore un ou 2 bois bien défrichés, une traversé d'étang à sec (passée sur un pont flottant il y a quelques années !) juste avant le 2nd ravito... le vent comment à se faire sentir avec un soupçon de début de fatigue.

La dernière partie nous amène sur Chateauneuf avec, pour commencer, une spéciale  (qui ne devrait pas en être une parce que pas difficile et très plaisante)  en boucle qui, dans un premier temps, nous fait tournicoter dans un long bout de bois pour nous amener derrière le cimetière et qui se termine par le single permanent et rapide.

Direction maintenant l'abbaye de l'ile Chauvet. Le temps de dire bonjour à une cigogne sur son nid, le single du petit bois de l'abbaye a été ouvert : chouette, c'est le meilleur de la rando... mais il est un peu court.

Ca y est, on est maintenant dans le marais et ce, jusqu'à la fin. On se l'attaque par la future piste cyclable... mais pas encore piste cyclable : c'est pas super roulant le gravier, d'autant plus que le vent nous arrive pleine face pendant un long moment ! nyolaie 2011 (4)

Tout cela est très joli mais un poil exigeant pour mes cuisses quelque peu fatiguées. En gros donc, nous filons vers Boin un peu trop longtemps à mon goût. Le parcours tourne enfin vers la droite pour aller traverser la route de Boin, le soleil commence à se coucher, le marais est magnifique.

Nous franchissons les 2 ponts flottants encouragés par les pédestres qui n'attendent qu'une chose : voir l'un d'entre nous finir dans le fossé !

La traversée en yole signe pour moi la fin des festivités:  retour à la case départ, il commence à faire un petit peu sombre, je suis fatigué mais content !  nyolaie 2011 (5)

 

 

 

 

Que la N'Yolaie 2012 soit au niveau de la 10ème édition de 2011 !

 

... et qu'elle soit moins chère !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Rando Report
commenter cet article

commentaires

vévé 28/07/2011 22:01



J'aime bien la vidéo des déraillées. Cela me rassure je ne suis pas la seule à avoir chuté dans le petit contre-bas de la forêt. Contrairemnent au caméraman, je n'est pas suivie le vélo par terre, car je me suis rattraper au buisson en face, en témoigne les épines
plantées dans mes doigts C'est vrai que côté animation c'était vraiment super. N'auriez vous pas vu un énorme
nounours foncer tout droit sur vous. Moi si



Christophe 31/07/2011 16:14



Je l'ai évité de peu !



Christophe 28/07/2011 18:32



L’HERMINE VTT était présent à la rando semi-nocturne du BOIS DE CENE, arrivé sur le site vers 18h00, le temps de trouver une place de
stationnement, direction le stand pour l’inscription. Il y a foule donc patience aussi bien pour la rando pédestre que pour le VTT.Nous
décidons  de prendre le départ vers 19h00, dernier contrôle de l’éclairage, un petit tour dans le bourg et c’est parti pour 48kms.Nous sommes nombreux sur le départ, les premiers kms se font dans une bonne ambiance, nous roulons en accordéons pendant quelques temps surtout dans les
passages assez étroits et particulièrement dans le lit du ruisseau asséché malgré la pluie des derniers jours, cailloux, racines glissantes, sable nous mettent dans l’ambiance.Pas de difficultés particulières pour les 15 premiers kms, quelques virolos dans les bois et le premier ravito est en vue, l’accueil est ympa, ravito bien
garni et toujours autant de monde.Ensuite le parcours a quelque peu changé, descentes et montées techniques, passages plus ou moins
difficiles pour les moins aguerris.Certains endroits manquaient de confirmation d’itinéraire, de la rubalise aurait été la bienvenue par
endroit surtout à la tombée de la nuit.Le passage du pont submersible, le passage en yole et enfin le dernier pont flottant un peu
glissant assurent une originalité de la rando du bois de CENE et tous ça de nuit, SUPER.Pour notre 1ère participation à cette
rando, nous avons appréciés l’accueil aux ravitos, l’ambiance générale, l’animation sur le site après course ainsi que le repas (le traditionnel jambon mogette), bref une rando à
refaire.Il serait souhaitable de faire un rappel sur les mesures de sécurités lors de l’inscription, en effet, encore trop de personnes
ne portent pas de casque sur les randonnées, un accident est vite arrivé……


Merci aux organisateurs de l’A.V.C, et aux bénévoles, A l’année prochaine.


Christophe et Julien.



jeffco 27/07/2011 15:58



voila  une  petite video  de la rando  faite par les deraillés.com


http://www.dailymotion.com/video/xk3t13_bois-de-cene-2011_sport#from=embediframe



Adrien 26/07/2011 13:30



J'avais de la lumière mais ca doit certainement être un coup de malchance à de multiples reprises meme si on était pas seul a se perdre !! Pas facile de trouver une rubalise dans le noir !!


Pour la derniere phrase je me suis trompé, on reviendra l'an prochain mais plus tot pour moins se tromper de chemin !



antso 26/07/2011 08:50



Slt a tous,


C'étais une 1ere pour moi ici et j'ai été suspris de tous ce monde! On a décidé de faire le petit 25kms pour cause de soirée de prévu, résultat départ 19h avec bcp de monde (trop) On se retrouve
bloquer dans les petits bois. On perd facile 10min a doubler, dommage les ruisseaux a sec devaient etre sympa... J'ai trouvé le balisage correct et la seul difficulté a été le marais et sa piste
gravillonné vent de face! Résultat une crevaison pour moi...


Si le prix baisse, je revient l'an prochain pour les 45kms...


 



Christophe 26/07/2011 14:13



Il est clair que quand on part dans les premiers, il n'y a pas de bouchons dans les virolos et dans les ruisseaux.


Pour les virolos, certains tournaient tellement qu'il était très compliqué d'aller à plus de 5km/h.


Mais je suis sur que beaucoup mettaient pied à terre !