Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2006 4 06 /04 /avril /2006 16:17

Un VTT, c’est comme les chaînes HI-FI du temps d’avant. Rappelez vous, ce beau matériel que l’on achetait élément par élément, amoureusement, le genre de chose qui représente aujourd’hui 0,05% du marché du son. Bon, on n’est pas là pour refaire le monde de l’audio pas visuel, mais pour la symbolique : la qualité d’une chaîne HI-FI, c’est la qualité du plus pourri de ses éléments. Vous pouvez avoir un ampli de feu, un lecteur de CD parfait, si vous avez des enceintes de m…, c’est la qualité de son des enceintes que vous entendrez, pas celle du reste.

   

Pour le VTT, c’est pareil ! Vous pouvez avoir un cadre en titane/carbone X light truc-muche, une transmission full XTR, un pédalier rigide et léger etc …si vous avez des roues de char d’assaut avec des chenilles en acier à la place des pneus, votre spad va rouler comme…un tank.

   

Donc, le maître mot quand vous voulez achetez votre vélo c’est : homogénéité.

 

Si vous n’avez malheureusement pas les moyens d’investir d’un coup dans le vélo de vos rêves, n’essayez pas  d’up-grader votre vieux (ou neuf c’est pareil)  Micmo en acier.

Mettez vos sous de coté au lieu de vouloir gagner 30 grammes sur la tige de selle en investissant 90€ dans une Thomson  coudée flambant neuve. Si votre tige de selle casse, remplacer là sans casser (cette fois ci) votre tirelire, vous ne sentirez pas la différence.

 

Attendez d’avoir le pécule suffisant pour vous offrir le bon vélo, qui vous va bien (à vous et à votre pratique), les grandes marques sont suffisamment sérieuses pour proposer des VTT homogènes.

Vous avez les sous ? Magnifique, où allez vous l'acheter votre destrier qui occupe 99% de votre cerveau depuis ces longs mois ?

 

Si vous achetez une marque reconnue, française ou étrangère, les prix sont les même partout.

Maintenant, si vous n’êtes pas accro au millésime de l’année, il y a toujours de très bons coups à faire à partir de septembre chez les vélocistes de votre quartier. Il n’est pas rare de rencontrer du –30%, -40% pour dégager le stock avant d’accueillir les nouveautés.

 

Donc, de préférence, allez chez un « petit » spécialiste qui aime son métier, évitez les grandes surfaces où les mauvaises surprises sont plus que possibles. (vous avez une chance sur 2 de tomber sur un vendeur qui est monté sur un vélo pour la dernière fois le jour de ses 10 ans).

Le-dit spécialiste vous arrangera toujours le coup, le jour où vous aurez des petits (ou des gros) soucis.

 

Mais faites attention,  il y a spécialiste et spécialiste.

Evitez l'abruti qui ne vous adressera plus la parole en vous regardant de haut, une fois que vous lui aurait demandé la différence entre 2 vélos à 600€ alors qu’il a des bikes à 3000€  et + au fond du magasin.

Mais là, on ne parle plus de passion pour les 2 roues, on parle de commerce. Certains magasins du coté du Poiré sur Vie devraient s’en souvenir.  Voilà, ça, c’est fait.

 

Pour ne pas finir sur une mauvaise note, je vous souhaite à vous tous, de pouvoir vous l’offrir, le vélo de vos rêves. Je suis quasiment certain que pas un ne l’a encore dans son garage. Que vous ayez des spads à 200, 500, 1000, 2000, 3000€ ou plus, vous voudrez  fatalement un jour ou l’autre, en changer parce que … c’est comme ça ! vous aimez le beau matos !

C’est quand mieux que de se shooter dans vos WC avant de siffler votre litre de gin en fumant votre cartouche de clopes devant la télé le soir  en écoutant de la musique de mal-peignés. Blurp…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

profshadocko 23/11/2008 12:04

Je ne connais et ne suis pas un spécialiste du VTT, mais la HI FI high end, ça oui et je trouve ton analyse un peu réductrice quant au choix d'appareils... Hélas, c'est plus complexe que cela . La HI FI haut de gamme ça représente heureusement plus de 0,05% du marché...Les Français auraient-ils aussi mauvais goût que cela ? bien à toi JML

Christophe 23/11/2008 21:41



Ouah !


Un commentaire sur un article datant du 6 avril 2006 !


Mon raisonnement ne m'a pas l'air bizarre et réducteur, mais bon...


Quant à ta notion du mauvais goût, vu le prix de la Hifi, la vraie, je parlerais plutôt de gestion de priorité budgétaire !